Hypnose Ericksonienne et Hypnose directive

IMG_5924

Comment fonctionne l’hypnose ?

L’hypnose induit un état modifié de conscience essentiellement caractérisé par une dissociation. Celle-ci peut s’obtenir par une relaxation profonde chez le sujet ou par d’autres techniques plus dynamiques qui le rendent réceptif aux suggestions hypnotiques. Cela permet d’accéder facilement aux ressources, de donner des autorisations inconscientes, de permettre à l’inconscient de travailler indépendamment de la partie consciente.

Le psychiatre et psychologue américain Milton Erickson est le créateur de l’Hypnose Ericksonienne.

Il affirmait qu’une structure psychologique est beaucoup trop complexe pour que quiconque, même le sujet conscient ou le plus grand expert, puisse décider comment intervenir avec un symptôme. L’hypnothérapeute invite donc l’inconscient du sujet à se défaire de ses idées nuisibles et à les remplacer par des idées plus justes ou qui correspondent mieux à ses valeurs.

Dans l’état d’hypnose, l’inconscient occupe l’avant-plan, laissant en veilleuse le conscient habituellement hyperactif. Grâce à l’expertise du thérapeute et aux techniques de l’hypnothérapie, on rend accessibles à la personne des ressources peu exploitées de son cerveau, en activant notamment ses capacités d’autoguérison. Mentionnons que, si l’hypnothérapie permet de retourner dans le passé pour retrouver des événements traumatisants qui seraient responsables de problèmes émotifs ou physiques le but est avant tout orienté sur la recherche de solutions.

Y a-t-il des risques avec l’hypnose?

Il  faut nous débarrasser des images d’Épinal qui entourent l’hypnose. Le thérapeute ne prend jamais le pouvoir sur la personne comme nous pourrions le croire en regardant les spectacles d’illusionnisme. Il ne s’agit pas non plus de vous plonger dans un profond sommeil. Vous pourrez rester totalement conscient de ce qui se passe autour de vous durant une séance d’hypnose.

Enfin il nous faut également affirmer que l’hypnose ne relève pas d’un quelconque pouvoir ou don reçu d’on ne sait où. Il s’agit d’une technique que toute personne peut apprendre et qui est de plus en plus utilisée dans les services médicaux et hospitaliers, notamment dans le domaine de la gestion des douleurs.

Nous vous invitons à expérimenter par vous-même cet outil très puissant et très respectueux des valeurs et croyances de chaque personne.